Hausse du prix du pain : la cinglante réponse de l’Ascosen aux boulangers

L’Association des consommateurs du Sénégal (Ascosen) ne veut pas entendre parler de hausse du prix du pain. Le vice-président de l’association des consommateurs, Momath Cissé, rejette les arguments avancés par la fédération des boulangers. Selon lui, les argumentations brandies ne tiennent pas la route.

La Fédération nationale des boulangers du Sénégal (Fnbs) réclame une révision des tarifs du pain. Pour cause, le président de la Fnbs, Claude Demba Diop, a fait savoir que le prix du sac de farine de 16 200 F Cfa est passé à 17 500 F Cfa et celui de 16 700 F Cfa à 18 000 F Cfa. Les boulangers, qui n’excluent pas une riposte, invitent l’État à convoquer le Conseil national de la consommation pour statuer sur une révision du prix.

«J’espère qu’ils vont amener des éléments nouveaux qu’on peut apprécier, pour qu’on puisse réviser la structure du prix du pain. Parce que quand on faisait la structure des prix du pain en 2014, on l’avait fait sur la base d’un sac de farine pour 18 000 F Cfa. Et jusqu’au moment où je vous parle, ce sac ne coûte pas plus de 18 000 F Cfa», a indiqué Momath Cissé sur iRadio.

Ainsi, l’Ascosen compte alerter les pouvoirs d’abord (décideurs) et les corps de contrôle. «Parce qu’il n’est pas question que, sans qu’il n’y ait un événement extérieur qui puisse remettre en cause la structure du prix du pain, que l’on touche à la baguette de référence qui est une baguette sociale fixée pour 190 g pour 150 F Cfa.»

sanslimitesn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 Partages
Partagez7
Tweetez
Partagez