Fass Délorme : un garçon de 4 ans meurt dans un incendie

Un incendie d’une rare violence s’est déclaré avant-hier, au populeux quartier de Fass Delorme. Il est fait état de la mort d’un garçon de 4 ans, de 5 brûlés graves et d’une maison en baraque réduite en cendre. L’origine du drame reste méconnue.

Les habitants du quartier de Fass Delorme ont eu droit avant-hier, à une pénible rupture du jeûne. Il est environ 20 heures, alors que des fidèles ralliaient la mosquée, pour prendre part à la prière du soir et à la «nafila», que le calme est brisé par des cris de détresse. Une maison en baraque venait de prendre feu.

La panique s’installe et avant l’arrivée des sapeurs-pompiers de la caserne de Malick Sy, le voisinage s’active, avec de maigres moyens, à braver les flammes qui s’étaient déjà propagées dans plusieurs pièces. À l’intérieur, c’est le sauve-qui-peut et les tentatives de secours aux victimes les plus vulnérables. A la faveur d’une rapide propagation des flammes, cinq personnes ont failli y rester. Ces rescapés, au nombre desquels, un homme de 37 ans, une fille de 7 ans et 3 dames, s’en tirent avec de graves brûlures. Etant parvenus à circonscrire le feu, les sapeurs-pompiers procéderont à une découverte macabre : le corps sans vie d’un garçon de 4 ans, identifié sous le nom de Moussa. Sa dépouille littéralement carbonisée, retrouvée dans les gravats amoncelés sur la route, a été acheminée à la morgue d’un hôpital de la place, par les sapeurs-pompiers qui ont ventilé deux blessés au centre de santé Élisabeth Diouf, deux autres à l’hôpital général de Grand Yoff et le cinquième à l’hôpital Principal. L’origine de l’incendie n’est pas officiellement connue, même si la thèse d’un court-circuit ou d’une bonbonne de gaz est avancée.

Djiby Diallo, Sous-Préfet de Dakar-Plateau : «Les victimes ont été prises en charge et relogées»

Avisés, le maire de la commune, son directeur de cabinet et le Sous-Préfet de Dakar-Plateau, Djiby Diallo alias Jack Bauer, ont rappliqué. «Toutes les dispositions ont été prises, de concert avec le maire, pour une prise en charge total des frais médicaux des rescapés et les familles éplorées sont relogées. La police de la Médina a ouvert une enquête pour déterminer la cause de l’incendie. Nous avons pris les devants en informant la Senelec pour isoler le secteur et éviter d’autres désagréments. Je profite de la situation pour regretter la mort d’un enfant. J’invite à la vigilance en ce mois de ramadan», a déclaré le Préfet Djiby Diallo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

11 Partages
Partagez11
Tweetez
Partagez