Affaire passeports diplo et procès khaf…Sidiki Kaba dénonce un complot

Après l’affaire des passeports diplomatiques, voici l’affaire de Khalifa Sall qui vient polluer l’atmosphère de ministre Sidiki Kaba accusé de tous les maux. Mais ses partisans réagissent de la manière la plus farouche et crient au complot.

La sortie du bâtonnier est vue par les proches de l’ancien ministre de la Justice, Me Sidiki Kaba, comme une cabale politico-médiatique contre leur mentor.

Selon Soro Diop, tout le monde, pour asseoir la thèse de la liquidation politique de Khalifa Sall, feint d’oublier les faits irréfutables de détournement de deniers que ce dernier n’a jamais niés du reste. Et M. Diop d’ajouter que le bâtonnier fait semblant d’oublier que le ministre de la Justice n’est pas un juge, encore moins le procureur. A l’en croire, il absout les juges. Il rappelle, par ailleurs, que le règlement n° 5 de l’Umeoa dont il est question a été voté à l’Assemblée nationale bien après. Il regrette aussi l’amalgame entre l’affaire Khalifa Sall et celle de Thione Seck qui concerne de présumés faux billets de banque. Pour Soro Diop, le bâtonnier Mbaye est de Rufisque, comme le désormais ex-ministre de la justice Ismaëla Madior Fall pour qui il tisse des lauriers. A l’en croire, ceci explique donc cela. Il se demande où se trouvent l’éthique et la déontologie pour un bâtonnier qui menace de déballer alors qu’il s’est longuement tu sur l’emballage. En somme dans cette affaire comme dans l’affaire des passeports, il y a un parfum de cabale contre Sidiki Kaba.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

17 Partages
Partagez17
Tweetez
Partagez